Programme du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir

Date: Samedi 20 janv. 2018 - samedi 20 janv. 2018

Programme du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir

Fondé en 1982 par Carole Roussopoulos, Delphine Seyrig et Ioana Wieder, le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir a pour mission de recenser tous les documents audiovisuels sur les droits, les luttes, l’art et la création des femmes, de les faire connaître et de les distribuer. Le fonds compte de nombreuses vidéos militantes féministes, gays et lesbiennes des années 1970-1980, mais aussi des œuvres plus récentes, documentaires, vidéo art, fiction et films expérimentaux produits en France et à l’étranger. Parallèlement à ce travail de sauvegarde et de valorisation d’une mémoire audiovisuelle, le Centre s’est donné pour mission l’éducation à l’image et en premier lieu l’analyse des représentations sexuées dans l’audiovisuel.
Nicole Fernández Ferrer, déléguée générale du Centre depuis 2003, a proposé à la Cinémathèque de Toulouse la sélection suivante :

Le F.H.A.R.
Carole Roussopoulos
1971. Fr. 26 min. N&b. DCP.
Document sur la première manifestation de rue gay et lesbienne en France à Paris. La manifestation du F.H.A.R. (Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire) se déroule à l’intérieur de la traditionnelle manifestation syndicale du 1er mai et dénonce le racisme sexuel. Pour la première fois s’incrustent dans cette manifestation des lesbiennes et des gays qui défilent joyeusement et fièrement sans service de sécurité avec en tête une simple banderole en toile blanche bombée du nom du (F.H.A.R.). Des voix clament « Les pédés dans la rue ! Nous sommes un fléau social. Papa, maman ta fille est une lesbienne ».

Manifestation contre la répression de l’homosexualité
Le Lézard du péril mauve & Ortie 14
1977. Fr. 22 min. N&b. Dcp.
En juin 1977, à Paris, a lieu la première manifestation contre les « hétéros-flics » en réaction notamment à la violente campagne anti homosexuel d’Anita Bryant (chanteuse américaine de musique folk) aux États-Unis. À l’initiative du MLF (Mouvement de Libération des Femmes) et du GLH (Groupe de Libération Homosexuelle), les manifestant.e.s dénoncent la haine contre les homosexuels, femmes et hommes. De la place des Fêtes, on suit la marche joyeuse et offensive et la gamme de réactions qu’elle déclenche sur son passage.

Allers-venues
Vivian Ostrovsky
1985. Fr. 12 min. N&b / Coul. Dcp.
Pendant un mois à la campagne en été, un groupe d’amies loue une maison dans le Sud de la France. Elles vont et viennent entre poulets, chiens et chats. La bande son est faite de sons gais et joyeux et d’un collage endiablé de musiques.

Séance présentée par Nicole Fernández Ferrer et suivie d’une discussion
samedi 20 janvier 2018, 17h00

Show more

Réserver

Prix total