• Retour à la recherche
  • Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures (Lung Boonmee raluek chat)

Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures (Lung Boonmee raluek chat)

Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures (Lung Boonmee raluek chat)

Apichatpong Weerasethakul. 2010. Thaïlande. 114 min. Coul. 35 mm. VOSTF.

Selon les Cahiers du cinéma aujourd’hui

Il entre dans les bois et les fantômes vinrent à sa rencontre. Une expérience sensorielle et contemplative hors du commun récompensée par une Palme d’or en 2010. Oncle Boonmee sait qu’il va mourir dans quarante-huit heures. Chez lui, il est accueilli par le fantôme de sa défunte épouse. Puis son fils mort se manifeste sous la forme d’un singe noir aux yeux rouges. Mondes parallèles, animisme, érotisme et plaisir du mouvement simple. Un film enchanteur et poétique qui cède au plaisir du bricolage du cinéma des premiers temps.

Séance présentée par Nicolas Azalbert, critique aux Cahiers du cinéma, et Jean-Philippe Tessé, rédacteur en chef adjoint des Cahiers du cinéma
mardi 27 février 2018, 19h00

Show more